Tag Archives: Destructions d’infrastructures/Zerstörung von Infrastruktur

Wenn die eigene Welt in Trümmern liegt

Vier EA’s wurden zur Grossfamilie Fares Rajabi in Silwan gerufen. Dieser Stadtteil von Jerusalem ist besonders stark von Hausdemolierungen betroffen, die israelischen Siedlungen breiten sich hier stark aus. In diesem stattlichen vornehmen  Haus lebten 30 Personen, neben Fares’ Familie (Frau, drei Kinder) noch seine vier Brüder mit Familien und seine Eltern. Fares hat einen Demolierungsbefehl schon im Jahre 2000 erhalten. Seither bezahlten sie jedes Jahr 40 000 Schekel (ca. 10 000 sfr.) als Busse für die “illegale” Errichtung ihres Hauses auf ihrem eigenen Land.[1] Mit den Notariatskosten, Entschädigungen für Leute, welche bei der Planung des Hauses mithalfen, beliefen sich die Kosten in all den Jahren auf 700 000 Schekel (ca. 200 000 sFr.). Die Kosten für die  Demolierung des Hauses belaufen  sich auch noch auf rund 200 000 Schekel (50 000 sFr.). Alle Familien hatten den goldenen Hochzeitsschmuck ihrer Frauen verkaufen müssen, um diese ungeheuerlichen Summen, welche ihnen von den israelischen Behörden aufgebürdet werden, überhaupt auch nur teilweise bezahlen zu können. Wenn sie dieses Geld nicht bezahlen, wird einfach ihr Land, das sie in den 1980er Jahren gekauft haben, beschlagnahmt.

Continue reading Wenn die eigene Welt in Trümmern liegt

L’école de Zanuta: un exemple de résilience

N’importe où sur terre, détruire une école est un acte de barbarie sans nom. En Cisjordanie, c’est arrivé plusieurs fois de suite à Zanuta, petite communauté située dans les collines du sud d’Hébron.

Continue reading L’école de Zanuta: un exemple de résilience

L’homme de ce côté-ci de la route

Pour la troisième fois, Issam* se retrouve assis sur son replat rocheux avec sa femme Zineb*, les trois jeunes enfants qui vivent encore dans son ménage, la poule et ses 10 poussins, les 3 lapins albinos, les 3 pigeons, le chaton et l’équipement ménager.

Issam explique : A la mort de son père il y a 4 ans, sa famille n’a plus pu cohabiter avec les familles des autres frères dans la maison familiale à Yatta et le ménage est parti habiter chez un oncle dans une caverne – les habitations troglodytes sont courantes dans la région. Il y a 15 jours, l’oncle a souhaité récupérer définitivement l’usage de son bien, et la famille a donc planté sa tente sur la parcelle héritée du père, exactement au même endroit où elle la plantait auparavant pour la cultiver, et dont elle a déjà été délogée deux fois depuis 2011 par l’armée israélienne. Continue reading L’homme de ce côté-ci de la route

Perdre son foyer longuement bâti en une heure de temps

Réveillés vers 4 heures par notre chauffeur un matin, il nous explique qu’une famille vient de le prévenir que des soldats de l’armée israélienne sont à leur porte avec un ordre de démolition, et qu’ils leur laissent une heure pour sortir leurs effets personnels avant de mettre en marche la grue. S’ils nous ont appelé ce n’est pas pour que l’on stoppe l’inéluctable, car ils savent que notre pouvoir est tout à fait insignifiant face à cet état de fait. Ils souhaitent seulement que nous soyons des témoins directs de cette injustice, et que nous puissions rapporter une situation que très peu relatée dans les médias internationaux alors qu’elle est tout à fait primordiale dans le plan réel d’annexion de l’État d’Israël. Continue reading Perdre son foyer longuement bâti en une heure de temps

Une famille punie, démunie et plus forte que jamais

“Merci de nous recevoir chez vous, nous sommes ici pour vous écouter et reporter ce qu’il s’est passé la nuit dernière. »

Ahmad*, un père de famille de 4 enfants se tient face à moi. Il commence alors le récit de sa courte nuit. Une septantaine de soldats et leur bulldozer ont débarqué chez lui à 2h00 du matin pendant que toute sa famille dormait. A 2h05, Ahmad, sa femme Suhad* et 3 de leurs enfants se retrouvent à l’extérieur devenant ainsi les premiers témoins de la démolition de leur propre maison. Il nous explique que son fils ainé, Malak*, est accusé par les autorités israéliennes d’avoir tué un colon israélien il y a de cela deux mois. Il se trouve à présent en prison ; son jugement final se tiendra dans quelques jours. Continue reading Une famille punie, démunie et plus forte que jamais